Challenge pour moi, que de broder sur du tulle. Jamais fait auparavant.

Objet à réaliser le voile de la mariée et le coussin d'alliance. Chose promise, chose due. Elle voulait un grand voile et me laissait quartier libre pour le coussin.

Quand je brode avec de l'Avalon hydrosoluble, je découpe le surplus avant de mettre dans l'eau et je garde les chutes.

Le voile de la mariée, c'est 3m50 sur 3m soit 13m de broderie sur tulle. Comment faire ?

J'ai découpé dans les chutes d'avalon hydrosoluble des bandes de 3 cm de large, je les ai épinglées sur le pourtour du voile en les faisant se chevaucher de 1cm pour les raccords.

Puis j'ai mis 3 bobines de fil à broder Sulky assortis à la robe (c'est là que le nuancier est fort utile) sur la surjeteuse, je l'ai réglée sur le point de rouloté. J'ai obtenu un bord parfait et mon Avalon était fixé d'un côté sur le voile.

Puis avec la Bernina QE 440, j'ai choisi le point "coeur" et j'ai brodé en parallèle au bord . Bien sur la canette était chargée en fil  à broder pour que le recto et verso soit identique.
Si vous voulez vous lancer, faites un essai, tous les points de broderies ne donnent pas des résultats heureux, notamment les points de bordures.

Les voiles actuels passent à l'eau dans être abîmés, sauf s'ils sont en coton ce qui est rare, mais on entrouve notamment pour faire de la broderie de Lunéville.

Pour le coussin d'alliances, j'ai réalisé le même motif sur une bande 10cm sur 3m, puis j'ai froncé au pied fronceur avant de passer à l'eau, j'ai coupé en deux et j'ai superposé en décalant.

IMG_1536blog

IMG_1796blog

IMG_1544détail