Voilà la réponse à la question suivante :

Je me permets de revenir vers vous suite à votre message sur les volants pour French cancan.J'ai regardé sur divers sites les pieds fronceurs. Il semble que l'on fronce et coud en même temps. Pouvez-vous me dire si c'est obligatoire ou non de coudre en même temps ? Cela me gêne un peu.Peux-t-on varier la "longueur" des fronces pour avoir un effet plus ou moins bouffant ? Enfin, bref comment ça marche ?

Je couds avec une Bernina Aurora 440, j'ai donc un pied fronceur Bernina et je ne peux pas parler des autres.

On insère le tissu du volant dans le pied qui entraîne le tissu en formant de petits plis qui sont piqués en point droit par la machine, l'aiguille étant positionnée au milieu.
Il y a 4 positions qui déterminent la distance entre chaque pli. La position 0 qui ne plisse pas et permet de démarrer et donc 3 positions qui permettent des écarts différents.
On peut encore modifier l'écartement du plissage en fonction de la longueur de point. Plus le point est long, plus l'écart augmente. Comme il y a 5 longueurs de point différentes sur cette machine, on a donc 15 écarts possibles.

On obtient un volant que l'on fixe normalement. Le pied fronceur ne le fixe pas sur la pièce.