Mise à jour le 03/09/2009

Choisir un modèle :
Il existe plusieurs marques qui proposent des patrons. Parmi les plus connues : Burda, Vogue, Simplicity, Butterick, Neue mode, McCall's, New look.......
Ils sont vendus par pochettes sur lesquelles sont indiquées dans un tableau les principales mesures et les tailles correspondantes, le niveau de difficulté, la liste des fournitures nécessaires à la réalisation du vêtement. A l'intérieur, se trouvent le patron et une notice explicative.

On peut aussi trouver des patrons dans des magazines spécialisés : Burda, Fait main, Elena, Diana. Dans ces magazines, on trouve les patrons à tracer, les explications, divers articles, des savoir-faire, le niveau de difficulté.

Certains magazines féminins donnent des patrons à agrandir, il faut quelquefois les commander. Les explications sont souvent succintes.

Toutes les marques de patron ne se valent pas. Leur prix diffère selon la marque.
A chacun de se faire une opinion.
Personnellement je travaille le plus souvent avec Burda, quelquefois avec Vogue, mais je n'ai pas tout essayé.
Je suis abonnée depuis 7 ans au magazine Burda qui propose chaque mois 45 modèles environ, plus des
N° hors série. J'ai maintenant à ma disposition environ 4000 patrons.
Un magazine est le plus souvent moins cher qu'un patron en pochette.

Les critères de choix sont : le niveau de difficulté, le projet personnel, la taille.

Choisir un patron à sa taille :
Les patrons sont donnés pour des tailles standardisées qui peuvent différer d'une marque de patron à l'autre.
C'est le principe du prêt à porter. Or, dans la plupart des cas, les mesures du tour de poitrine et du tour de hanches ne correspondent pas à la même taille. De plus les modèles sont proposés pour une hauteur déterminée, la personne n'est pas forcément dans la norme. 
Deux mesures sont incontournables : le tour de poitrine, le tour de hanches.
Pour vous faire une idée j'ai mis ci-dessous le tableau des mesures femme données par Burda dans ses magazines. A chaque numéro, les tableaux de mesures femme (168cm), femme (160cm), bébés et petits enfants, fillettes, garçons, hommes standards sont publiés dans le fascicule d'explications.

tableau_des_mesures

Cliquez sur le tableau pour l'agrandir

Les indications portées sur le patron

Dans les magazines Burda à l’intérieur du fascicule d’explications (et de la même manière, en général dans les pochettes de patron) pour chaque modèle, on trouve un schéma des différentes pièces avec tous les points de repères nécessaires à la coupe et au montage. (voir exemple ci-dessous)

1)     Le numéro des pièces : Ce sont les chiffres les plus gros inscrits au milieu des grosses pièces et sur le côté des petites pièces.
Ici : 1 : devant de robe, 2 :dos de robe, 3 :manche, 4 :parementure devant, 5 :parementure dos

2)     Les pointillés dans le bas des pièces : Ils indiquent qu’il faudra terminer le tracé suivant les mesures données en prolongeant les droites. (dans les patrons en pochette, il faut quelquefois assembler des morceaux de pièces)

3)     Le droit fil : Il est toujours marqué par une ligne droite terminée par une flèche. Sur les petites pièces 4 et 5, elles sont indiquées sur le patron à tracer, ce sont les lignes verticales de la pièce.

4)     Les pinces : Elles sont facilement reconnaissables grâce à leur forme pointue. Ici, sur le devant on a une pince poitrine, sur le dos une pince d’épaule, une pince à la taille. 

5)     La poche : Elle est dessinée sur le devant, les deux petits traits à l’intérieur sont les repères de début et de fin d’ouverture de la poche. On les retrouvent à la même hauteur sur le dos.

6)     La taille : Elle est marquée par un petit trait plus large que les autres sur le milieu devant et le milieu dos.

7)     La fermeture éclair : La limite de pose se repère par le trait gras qui dépasse sur le milieu dos.

8)     Le zigzag sur la manche : Il indique la longueur de l’embut à froncer.

9)     L’épaule sur la manche : Elle est notée par un petit trait en haut de la tête de manche.

10) Les petits chiffres : Ils indiquent les points de superposition des pièces lors du montage.



patron

cliquer sur le schéma pour l'agrandir

Objectif atteint : Vous savez lire un patron

Relever le patron
* Patron de magazines spécialisés (Burda)
Dans chaque numéro du magazine Burda se trouvent 8 planches de patrons identifiées par des lettres (de A à H). Sur chaque planche se trouvent plusieurs patrons tracés de couleurs différentes. Pour relever un patron certains utilisent une roulette à dents. Personnellement, pour ne pas abîmer les planches, je relève le patron par transparence au crayon à papier.
Le matériel :
- papier pour patron type papier de soie (on le trouve en mercerie ou chez Mondial Tissus, il peut être sous forme de feuilles vendues en pochette ou en rouleau)
- du ruban adhésif repositionnable (type marque page pour livre)
- Un règle de 60cm
- un crayon à papier
- une paire de ciseaux
La procédure :
a) repérer le patron parmi tous les patrons donnés sur une même planche :
Pour chaque modèle, le fascicule d'explication précise sur le schéma la lettre de la planche et la couleur du tracé du patron (voir exemple ci-dessus : Planche H Patron tracé en bleu).
Poser la planche sur une table, sur les bords de la planche se trouvent des numéros de couleurs.
Pour retrouver le patron du modèle ci-dessus, il faut repèrer les nombres bleus 1, 2, 3, 4, 5 sur le bord.
Pour retouver la pièce 1, suivre la verticle du nombre 1 du bord. On trouve un 1 bleu qui suit les lignes de la pièce 1. Bien repèrer la pièce et toutes ses indications.
b) Placer le papier à patron sur la pièce, et le maintenir par 2 ou 3 petits morceaux de ruban adhésif repositionnable.
c) Tracer par transparence, les contours de la pièce correspondant à la taille choisie (Chaque taille a un motif de tracé différent) à main levée dans les parties courbes, à la règle pour les parties droites.
d) Reporter toutes les indications en vérifiant à l'aide du schéma. (droit fil, repère de fronces, repère de montage......)
e) Décoller le ruban adhésif, découper la pièce avec précision.
f) Recommencer l'opération pour chaque pièce.

Attention : Pour certains vêtements (veste, manteau, chemisier..), sur le patron du devant on trouve une ligne qui indique le tracé intérieur de la parmenture et de la doublure. Pour faciliter le travail de coupe, tracer deux fois le devant sur papier , un pour la pièce intégrale, un autre que l'on coupe sur cette ligne, la partie qui comporte le col est la parmenture, celle qui comporte l'emmenchure correspond à la doublure

Objectif atteint : Vous savez relever  un patron donné dans un magazine.

* Patron en pochette
Les patrons que l'on achète en pochette sont imprimés sur du papier de soie. Aucune pièce ne se superpose. les indications sont imprimées. Chaque pièce, est donnée en plusieurs taille. On peut découper les pièces dans la taille qui convient perdant ainsi les autres tailles.

Il suffit de savoir découper.

Comme je suis conservatrice, je reproduis par transparence la taille que je souhaite sur du papier à patron, laissant ainsi intact le document de base.

* Patron à agrandir
Certains magazines donnent des patrons en petit format. Pour agrandir, on utilise la technique d'agrandissement au carreau. On quadrille le modèle en carreaux de 1x1 cm. On quadrille le papier à patron en carreaux à l'échelle et on reporte dans chaque grands carreaux la partie du patron dessinée dans chaque petits carreaux.

Bon courage et imprécision garantie

Mais je suis peut-être trop tâtillonne ???

* Patron à partir d'un vêtement
Pour avoir un travail précis, il faut démonter le vêtement, repasser les coutures et couper à l'identique. Evidemment, si vous voulez garder le vêtement, c'est un problème, sauf à le recoudre ou à chercher un patron similaire.
J'utilise cette technique pour changer une doublure abîmée par exemple.

Modifier le patron
Chose délicate. Pour une modification en largeur, il suffit de s'appuyer sur les autres tailles et d'ajuster en fonction des mesures. Pour des modifications en hauteur, c'est un peu plus délicat, ceci fera l'objet d'un autre article.